• Conclusion

    Nous avons donc montré grâce à cette étude que les huiles essentielles de lavande comportent un certain nombre de molécules aux propriétés antiseptiques telles que le terpinéol, le linalol, le limonène ou le camphre. Ces molécules sont toutes retrouvées en proportions variables dans les différents types d'huiles essentielles de lavande (aspic, fine et lavandin).

     

    Nous avons confirmé par un aromatogramme les propriétés antiseptiques des trois types d'huiles essentielles de lavande. Cependant, nous avons mis en évidence une action différente selon le type de bactérie :

    • une action importante sur une souche de Staphylococcus epidermidis, une bactérie de type coque Gram positif que l'on retrouve fréquemment sur l'épiderme humain ; 
    • une action moindre sur une souche d'Escherichia coli, un bacille Gram négatif de culture facile, rencontré dans la flore intestinale.

     Nous avons donc voulu comprendre pourquoi les huiles essentielles pouvaient avoir une action différente sur ces deux types bactériens. Notre étude a apporté un élément de réponse pour expliquer le fait que les huiles essentielles de lavande soient plus actives sur les bactéries Gram+ (S. epidermidis) que sur les bactéries Gram--(E. coli).

     

    Chez les bactéries à Gram+, le peptidoglycane est très épais et associé à des protéines de la paroi.

     Par contre chez les bactéries à Gram-, le peptidoglycane est très fin et associé à une enveloppe externe complexe définissant l'espace périplasmique. Cette membrane externe est une bicouche lipidique hydrophobe constituée principalement de phospholipides et de protéines.

     L'espace périplasmique est rempli d'enzymes qui dégradent les substances complexes pour qu'elles puissent traverser la membrane cytoplasmique, et inactivent les produits chimiques toxiques (antibiotiques, métaux lourds...) (BERCHE, 2003).

     

    La résistance des bactéries à Gram- aux molécules composant le principe actif des huiles essentielles de lavande pourrait être du à l'incapacité de ces molécules de franchir la membrane externe.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :