•         La lavande appartient à la famille des lamiacées.

         Il existe plusieurs sous espèces de lavande. Les plus connues sont la lavande aspic appelée aussi Lavandula latifolia, la lavande fine appelée aussi Lavandula angustifolia et le lavandin qui est une espèce hybride.

    Les huiles essentielles de lavande

    Les trois types de lavande étudiées

    Tiré de « https://provenceavivre.wordpress.com/provence-couleur-lavande/ »

                Le lavandin est donc un hybride naturel issu d’un croisement entre la lavande dite "fine" et la lavande "aspic", qui pousse à des altitudes inférieures. Le lavandin est stérile.

              L'essence de lavande contient des composants différents selon les espèces, et on y trouve le plus souvent de l'acétate de linalil  et du linalol, du géraniol, du pinène, du cinéol, de la coumarine et de l'éthylamylcétone.

               Elle a des propriétés antiseptiques, bactériostatiques* ou bactéricides*, cicatrisantes, anti-inflammatoires, désinfectantes, antifongiques, calmantes, antispasmodiques et carminatives* . Elle est aussi utilisée comme insectifuge car elle éloigne les poux, puces et mites.

     

                L'huile essentielle* (HE) de lavande est obtenue par hydrodistillation à partir de fleurs de lavande.

    Nous avons fabriqué notre propre huile essentielle de lavande.

    Pour cela nous avons utilisé : 

     

                   Des fleurs de lavande fine

                   De l'eau

                   Un chauffe-ballon

                   Un ballon de 4 litres

                   Un réfrigérant

                   Un bécher

                   Une ampoule à décanter

                   Du dychlorométhane

                   Un évaporateur rotatif

     

    Protocole :

     

                   Remplir le ballon de 52,30g de fleurs de lavande fine et d'eau

                   Installer le ballon sur le chauffe-ballon

                   Effectuer le branchement du réfrigérant au ballon et au robinet

                   Ouvrir le robinet d'eau pour permettre à l’eau de circuler dans le réfrigérant

                   Allumer le chauffe-ballon

    Les huiles essentielles de lavande

    Une fois que nous avons recueilli 75 ml de distillat (huile essentielle + eau) dans un bécher, il a fallut ensuite séparer l'huile essentielle et l'eau.

     

                   Dans une ampoule à décanter fermée, verser le distillat obtenu et du dichlorométhane

     

    Les huiles essentielles de lavande

    Photo de l’ampoule à décanter

     

     

                   Sous une hotte, agiter l'ampoule à décanter fermée pour mélanger les deux      solutions  et dégazer

                   Répéter l'action plusieurs fois jusqu’à ce qu’il n’y ait plus aucun gaz qui sorte    de l’ampoule. Cette action permet de séparer l’eau et l’huile essentielle de      lavande, celle-ci se mélangeant au dichlorométhane

                   Laisser décanter.

     

    Nous obtenons alors une nette séparation entre deux solutions différentes : la plus dense étant en bas (mélange de dichlorométhane + huile essentielle de lavande) et la moins dense en haut (eau).

                   Ouvrir le robinet de l'ampoule à décanter et récupérer la phase inférieure dans un ballon

                   Pour séparer ces deux liquides, utiliser un évaporateur rotatif. Le mettre en marche

    Les huiles essentielles de lavande

    Photo du montage de l’évaporateur rotatif

     

     

                   Arrêter l’évaporateur rotatif lorsque le dichlorométhane s’est évaporé complètement et qu’il ne reste que l’huile essentielle de lavande dans le ballon.

     

    Après 2h30, nous avons donc réussi à obtenir un flacon d'huile essentielle de lavande fine par hydrodistillation (photo ci-dessous).  

    Les huiles essentielles de lavande

    Flacon d’huile essentielle obtenu
     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique